Du 20 au 22 septembre ont eu lieu des visites techniques en Catalogne, organisées par le CTFC, où les étudiants des formations d’Aragon, de Catalogne et d’Ariège ont eu l’occasion de voir différents modèles économiques et systèmes de séchage.

A 10h00 le premier jour (20/09/2021) le directeur du CTFC, Antoni Trasobares a accueilli les participants puis Eva Moré (coordinatrice du projet) a expliqué les objectifs du projet et les résultats obtenus jusqu’à présent, ainsi que le programme des activités prévues pour les jours suivants. Enfin, le responsable de la communication du CTFC a expliqué les programmes et principaux projets développés par les services du CTFC.

Ensuite, les étudiants ont été divisés en 2 groupes pour réaliser 2 ateliers :

  • Identification botanique des plantes aromatiques et médicinales séchées.
  • Test de qualité visuelle, olfactive et gustative de la plante séchée

L’après-midi, nous sommes allés visiter le Parc des Olors de Claret, où Pilar Comes, promoteur du réseau des parcs des arômes, a expliqué le fonctionnement de cette association. Il existe actuellement une vingtaine de parcs actifs, bien que ces dernières années, ils privilégient davantage la production que les parcs uniquement destinés au jardinage et au tourisme.

Le propriétaire du Parc de les Olors de Claret, Francesc Miramunt, nous a montré les champs, qui associent jardin, production de PAM et légumes, et poules pondeuses, et les équipements (atelier, sèchoir, espace ateliers, agro-boutique ).

Le deuxième jour (21/09/2021) au matin, nous sommes allés à Sagàs (Berguedà, Barcelone) pour rencontrer l’Armengol SCP, une ferme dédiée à la culture extensive de mélisse (Melissa officinalis L.). Ramon Comellas, le propriétaire, nous a expliqué les aspects agronomiques de la culture de cette espèce, et nous avons eu l’occasion de voir en fonctionnement le séchoir continu qui fonctionne avec de biomasse. Il nous a également montré l’équipement pour tamiser et nettoyer la plante séchée, pour enfin obtenir des feuilles séchées à vendre en vrac.

Dans l’après-midi, nous avons visité Glòria Roig, une exploitation située dans la ville de Lluçà (Osona), à quelques kilomètres d’Armengol. Il possède des champs de céréales et 2 hectares de mélisse (Melissa officinalis) qu’il cultive en agriculture biologique. Elle gère seule la production de mélisse, qui sèche dans un séchoir forcé fonctionnant à la biomasse et la vend en vrac.

Le troisième jour (22/09/2021) nous avons visité Herbes de l’Alt Pirineu, à Araós (Pallars Sobirà, Lleida), une entreprise familiale dirigée par Gemma Navas (ingénieure agronome) et Pedro Zurita (phytothérapeute). Ils pratiquent la cueillette sauvage et l’agriculture régénérative, produisant de nombreuses espèces médicinales différentes pour fabriquer des produits finaux (infusions, condiments, liqueurs, savons, etc.). Ils disposent d’un sèchoir naturel, d’un atelier et d’une boutique à la ferme.

Enfin, dans l’après-midi, nous avons été reçus par Pilar Canes d’Esterri & Berry, producteurs biologiques de petits fruits (framboises, groseilles et myrtilles) situés près d’Esterri d’Àneu (Pallars Sobirà, Lleida). Ils vendent des produits frais dans le comté, principalement aux restaurants et ont commencé par quelques pâtisseries. Ils ont l’intention de produire des confitures, mais recherchent un atelier adapté.

Voir le rapport des visites techniques en Catalogne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *