Entre le 13 et le 15 octobre 2021, l’EPLEFPA Perpignan Roussiellon nous a accueillis dans ses installations et les étudiants du cours ont pu visiter des entreprises de la région et l’expérience pratique de production de plantes à parfum, aromatiques et médicinales du centre de formation agricole.

Les participants ont été reçus à midi au CFPPA de Rivestaltes par les responsables du CFPPA et de l’EPLEFPA. Stéphane Pineda a présenté le programme des visites, et Bruno Colange, directeur des opérations, a présenté la structure et les objectifs de l’exploitation agricole au sein d’un établissement d’enseignement agricole, visitant la boutique des produits élaborés et faisant un repas convivial.

Au cours de l’après-midi, nous avons fait la visite de la pépinière d’Arômes et Sens, où Thierry Thibaut a présenté sa pépinière de variétés de plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM), et animé un atelier de distillation de thym à linalol, où les participants ont broyé la plante avant l’extraction.

Thierry est le président du Syndicat Agricole des Producteurs de Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales du Département (SAPPAM 66), et fournit du matériel végétal aux producteurs de la région et réalise notament des prestations en matière de distillation pour d’autres producteurs localement mais aussi dans le cadre d’expérimentation pour le compte de la Chambre régionale d’Agriculture.

Le deuxième jour, nous avons visité le Prieuré de Marcevol (Arboussols), où une fondation conserve le patrimoine et expérimente des itinéraires de culture en production de PAM et en agroforesterie.

Romarin Staats, responsable de l’opération, a expliqué que l’exploitation se trouve sur une superficie de 2, 5ha et veut cultiver des produits commercialisables au sein de la boutique du site. Ils cultivent actuellement des rangées d’amandiers combinés avec l’immortelle (Helichrysum italicum), du thym (Thymus vulgaris qt linalol et tuyanol) et du romarin (Rosmarinus officinalis).

Les champs ont été visités, où les dégâts causés par la tempête Gloria ont pu être vus, et les besoins culturels pour l’implantation de la production de PAM ont été discutés. Romarin nous a montré un prototype de récolteuse auto-construite avec l’aide de l’Atelier Paysan.

La production est utilisée pour fabriquer des produits d’herboristerie, de sorte que le traitement du matériel végétal consiste en un séchage, qui a lieu dans des séchoirs à déshumidification.

Dans l’après-midi du 14 octobre, les participants ont rencontré Valérie PAUCO qui produit 6 ha d’arbres fruitiers (figues et amandiers) et 6 ha de PAM (roses et lavande) en l’associant en agroforesterie, avec pour objectif l’obtention d’huiles essentielles et hydrolats.

Valérie a montré le fonctionnement des outils qu’elle utilise pour l’entretien de ses cultures (débroussailleuse auto-portée) et un petit récolteuse de la marque Terrateck.

Le troisième jour, Bruno Colange a montré les équipements de l’exploitation de l’école d’enseignement agricole pour la plantation, l’entretien et la récolte des PPAM, ainsi que le séchoir. Cette exploitation cultive 3 ha de plantes aromatiques : Thymus vulgaris qt linalol, Rosmarinus officinalis et Lavandula angustifolia var Maillette.

Dans l’après-midi, Stéphane Pineda a expliqué le processus de distillation en traînant de la vapeur d’eau et a montré le distillateur de l’école, qui a une capacité de 750 litres et la particularité d’avoir une double cloison comportant le système de refroidissement de la vapeur.

Les visites ont été très intéressantes pour les participants, générant de nombreuses et fructueuses discussions sur la culture et la transformation du PPAM.

Voir le compte rendu des visites techniques dans les Pyrénées Orientales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.