Durant les mois de juillet et octobre, une enquête a été menée auprès d’acteurs d’Aragon, de Catalogne et d’Occitanie (France) pour connaître les différents aspects (personnels, sur leur entreprise, leurs besoins en formation …) qui ont servi à établir les bases de la phase suivante du projet. L’enquête a été envoyée à 343 producteurs et transformateurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM) et de petits fruits (PF) des trois régions et a été répondu par un total de 95 acteurs: 41 en Aragon, 40 en Catalogne et 14 en Occitanie.

La plupart des personnes interrogées sont des indépendants et des dirigeants d’entreprise, majoritairement des hommes en Catalogne et en Aragon et des femmes en Occitanie. Ils appartiennent principalement aux provinces de Saragosse et Huesca en Aragon, celles de Barcelone et de Gérone en Catalogne, et celle de l’Ariège en France.

Quant aux entreprises, les deux tiers sont dédiées à la production, la transformation et l’élaboration de produits à base de plantes aromatiques et médicinales (PAM), comme activité principale en Catalogne et comme activité secondaire en Aragon; en revanche, la production de PF ne représente que 33%. Le principal type de production dans les trois régions est la culture, tandis que la récolte sauvage n’a une importance notable qu’en Occitanie. Il est principalement obtenu de l’herbe sèche ou de la matière fraîche, bien qu’en Aragon et en Occitanie les huiles essentielles et les hydrolats se démarquent également.

Activités des entreprises

La vente, qui s’effectue principalement en direct, se caractérise par la commercialisation d’huiles essentielles en Aragon, de plantes sèches en Catalogne et d’infusions en France. De plus, plus de la moitié des acteurs ont une certification biologique de leurs produits, à l’exception de l’Aragon, qui n’atteint pas un quart, même si la plupart sont en cours d’obtention du certificat.

Les deux tiers des entreprises sont dédiées à la production, la transformation 
et l'élaboration de produits à base de plantes aromatiques et médicinales (PAM)

Concernant la formation, plus de la moitié ont déjà une formation préalable dans le secteur, notamment en Catalogne et en Occitanie. Les répondants demandent une formation pour eux-mêmes, principalement dans les domaines de la production (culture, transformation, fabrication des produits…), suivi de ceux de la commercialisation, d’aides et de la législation. Dans le cas des PPAM, ils privilégient la formation sur la transformation et la culture, notamment en Aragon, et sur la vente, notamment en Occitanie, et pour les PF, sur la transformation, notamment en Catalogne.

Le type de formation professionnelle qui correspond le mieux à la disponibilité des personnes interrogées est la formation à distance en Aragon et en Catalogne et la formation en présentiel en France. Ils optent également dans les trois régions pour des conférences et des visites. En ce qui concerne la durée, en Aragon, ils préfèrent qu’elles soient d’une semaine, alors qu’en Catalogne et en France, seulement de quelques heures.

Domaines dans lesquels il y a un besoin de formation

Grâce à ces données, il a été possible de connaître les besoins des entreprises de chacun des territoires afin de configurer la formation transfrontalière la plus appropriée, en préconisant un format de formation à distance complété par des activités pratiques en présentiel. Actuellement, 2 cours de production et de transformation sont en cours de conception, l’un pour les PPAM et l’autre pour les PF, qui intègrent tous les aspects identifiés.

Accéder au rapport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *